• Ma Nue maritime.
  • Annick.
  • Claire De Lune
  • Danse nue.
  • La Canarienne.
Jean-François COLLIGNON
  • Bonjour et merci de votre visite,


Photographe de formation, mon thème de prédilection depuis 45 ans est la Femme en ces différentes composantes : le portrait, le nu artistique, naturel, de charme, érotique.


En tant que naturiste, mon terrain préféré est la nature en y inscrivant la nudité dans le décor naturel pour lui donner un aspect paysager. En ce sens, la Femme nue évolue naturellement en ces espaces naturels sans que j'intervienne. Je travaille en lumière naturelle et sans mise en scène de la modèle.


En dehors de l'espace naturel, j'aime travailler avec la Femme nue dans son environnement quotidien pour immortaliser des scènes de vie.

 

Je désire, ici, rendre un hommage appuyé à mon épouse, Annick,, qui depuis 33 ans est ma modèle nue et continue à l'être du haut de ses 62 ans. Qu'elle soit un exemple à toutes celles qui désirent franchir la porte de la pose nue.



Bonne visite,


Jean-François.

Vidéo de séance de pose.

Samedi 14 Mai 2011

Séance.
Le jeune cinéaste Joseph KROMMENDYK a réalisé le 16 mars 2011 à l'hôtel Le Vénitien à Liège un court métrage sur une séance de pose entre la modèle Annick TERWAGNE et moi. Vous pouvez la voir à l'adresse suivante : http://vimeo.com/23311655 .

Discours de présentation de l'expo

Vendredi 05 Décembre 2008

1er décembre 2008 - Maison de la Laïcité ATH - Pouvoir.

 

Le pouvoir de l'image.
Pas celle récompensée par les médias pour l'instantané le plus spectaculaire, le plus cruel, le plus brutal ... que nous pouvons recevoir à la pelle via nos échanges de courriels. Non, pas celui que se veut être alors qu'il glorifie le paraître. Tout le contraire de l'exposant de ce soir.

 

J'en étais resté à Lucien CLERGUE imaginant, créant des images révélant la beauté de la mer et de la femme dans sa nudité, simple ou érotique : l'appui était les poèmes d Amers de Saint John Perse. L'ensemble en noir et blanc pouvait paraître un peu froid !

 

Qui allait rénover ?

 

Photographe de formation - mais il faudrait peut-être dire photographe de passion - Jean-François COLLIGNON nous apporte la beauté, une beauté parfois fugace : il nous apporte à la fois la fraîcheur d'un sourire, le galbe d'un corps à deviner, l'intention de séduire ou de provoquer une réflexion, dans le cas présent, une réflexion basée sur sa vision de la société.

 

Passionné depuis l'enfance, il s'est orienté vers ce qu'il appelle la photographie de proximité : le portrait, le nu artistique pour tenter de transcrire en image le reflet de ses modèles.

Ne ratez pas ses expositions dans son atelier privilégié à Montigny-le-Tilleul, aussi ailleurs. Des expositions déjà nombreuses - j'en compte 15 avec celle-ci - sur des variations de ses thèmes favoris.

Le pouvoir de l'image, mais aussi le pouvoir du mot, le mot qui peut être amour ou haine, séduction ou répulsion, guerre ou paix, ... je ne poursuis pas, je risquerais de vous donner des pistes que vous devez découvrir par vous-mêmes, face aux 20 photographies exposées.

 

Et pourquoi pas le mot au pouvoir, des mots de la jeune poétesse Roxane BATTISTI pour accompagner les photographies de Jean-François COLLIGNON.

 

Nous avons la chance, le bonheur de les avoir tous les deux avec nous ce soir.

 

Je vous souhaite de profiter le mieux possible de leur présence dans cette nouvelle expérience originale et artistique de la Maison de la laïcité d'Ath.

 

Je vous remercie pour votre bonne attention.

 

Georges SAND.